• La sensualité de Danaé

    Danaé est une peinture du peintre autrichien Gustav Klimt, que j'adore, et dont le goût me vient de ma mère dont c'est le peintre préféré.
    Je profite de quelques instants de répit dans mes révisions pour vous parler de cette peinture.
    Je l'aime beaucoup, et je l'ai vue en vrai à l'exposition Vienne 1900 à Paris il y a quelques mois, une très bonne exposition en passant.
    Danaé, c'est cette femme rousse, recroquevillée sur elle-même souplement en position foetale. Elle est bien en chair, et son corps est tout en courbes. Au premier plan, sa cuisse et sa peau claire ressortent. Elle est dévoilée à droite, par un tissu dont la transparence et la couleur contrastent avec sa peau. D'entre ses cuisses sort une pluie de paillettes dorées, peut-être une allusion à Jupiter, ou tout simplement un symbole de sa fécondité. Elle a la bouche entr'ouverte, les joues roses, les yeux fermés, la main crispée... tout laisse à croire que Danaé est dans un moment de plaisir charnel.
    J'aime beaucoup la sensualité de cette peinture, qui allie des contrastes de matière et de couleur, et qui met en scène une femme infiniment féminine, une belle rousse comme Klimt les a toujours peintes. J'aime aussi l'idée de ce plaisir décrit à mi-mots, ou plutôt à mi-touches de peinture, dans une pose à la fois figée et dynamique.


  • Commentaires

    1
    Blue
    Samedi 24 Juin 2006 à 04:31
    J'aime Particulièrement Klimt.
    Ses tableaux mon attiré. Danaé, ma meilleure amie à le même prénom que cette toile. Je vais lui montrer, tiens. Peut-être va-t-elle aimer.. Sais ton jamais ?!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :