• Le mysticisme de Moser

    Je ne connaissais pas du tout Koloman Moser, artiste viennois du début du XXème siècle, avant l'exposition. Il semblerait qu'il ait été avant surtout un peintre décoratif, créateur de mobilier etc..., et que cette reconversion dans la peinture figurative survint vers l'âge de 40 ans. J'ai été très attiré par ses tableaux, notamment par l'usage de couleurs absolues, très intenses, et de tout un travail sur la lumière, avec beaucoup de bleu, de vert, de jaune... La toile que je vous montre ici n'est peut-être pas la plus lumineuse (pour cela il faudrait voir notamment son autoportrait dans lequel la lumière prend vie sur son corps-même) mais je trouve qu'elle montre en revanche un aspect important de l'oeuvre de Moser, qui est son côté mystique, qui en fait probablement un héritier du symbolisme représenté par Klimt ou Khnoppf (peintre belge dont j'ai mis un tableau dans mes photos). Les personnages qu'il peint sont toujours un peu transcendants, hors du réel, dans des bulles... J'aime beaucoup le visage de cette femme brune, éclairée par derrière, entourée d'un voile de mystère. En fait, ce que j'apprécie beaucoup dans les tableaux de ce peintre, c'est la simplicité des traits tracés sans superflu, et l'intensité qui en ressort pourtant grâce au jeu des couleurs et des formes, avec notamment beaucoup de courbes et de cercles, symboles de l'infini.

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Juin 2006 à 14:06
    Je ne connaissais pas
    du tout Koloman Moser. Ton article m'a donné envie d'en savoir un peu plus. J'ai trouvé un site intéressant... Peintre designer Autrichien de talent... Merci :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :