• Pas d'accord !

    On me dit à présent que ces mots n'ont plus cours
    Qu'il vaut mieux ne chanter que des chansons d'amour
    Que le sang sèche vite en entrant dans l'histoire
    Et qu'il ne sert à rien de prendre une guitare

    Jean Ferrat - Nuit et Brouillard 

    Je ne suis pas d'accord.
    Je ne suis pas d'accord avec ces gens qui pensent qu'aller à Auschwitz ne sert à rien. Que c'est nul. Que c'est inutile. Qu'il faut passer à autre chose. Qu'il y a d'autres malheurs plus importants sur la planète, d'autres génocides, et qu'il faut arrêter de rester bloqué sur le passé.
    Comme ces gens se trompent...
    Je sais qu'il y a des génocides en ce moment, qu'il y en a eu, au Rwanda notamment. Mais ils ne comprennent pas ! Ils ne comprennent pas que la Shoah n'a jamais eu d'égal. Qu'ils se renseignent ! Jamais, et j'insiste sur ce mot, jamais il n'y a eu de massacre à cette échelle, aussi précisément manigancé, et executé de manière si industrielle. L'efficacité de la solution finale a été fatale : plus de 5 millions de gens y sont morts, surtout des Juifs. Alors, bien entendu, tous les massacres qui ont eu lieu depuis sont terribles, effroyables ; mais ils ne doivent pas effacer la Shoah dans les esprits.
    Ils ne comprennent pas que la Shoah c'est important. Que celui qui oublie le passé est condamné à le revivre. Auschwitz n'est pas un lieu vide, loin de là. Il est encore extrèmement habité par toutes les âmes qui y sont mortes, qui y ont souffert.
    Aller à Auschwitz, ce n'est pas se faire mal pour rien ! Ce n'est pas venir sur le tombeau d'un évènement de l'histoire enterré ! C'est simplement avoir envie d'être un témoin. De porter un peu du fardeau de tous ces gens. Ce n'est pas une histoire de tourisme. Il n'y a pas de voyeurisme non plus.
    Pour moi, aller à Auschwitz, ce n'est pas du tourisme. C'est de l'humanisme.
    Et penser que c'est nul, si ce n'est pas un manque de sensibilité, alors c'est un manque d'information et un manque de culture. Ce n'est pas irrémédiable, mais s'il-vous-plaît, renseignez-vous sur la Shoah et le nazisme. Vous n'en sortirez que meilleur...


  • Commentaires

    1
    Samedi 28 Octobre 2006 à 10:51
    nuit et brouillard
    http://www.dailymotion.com/Nicoyote/video/xjuss_jean-ferrat-nuit-et-brouillard
    2
    Samedi 28 Octobre 2006 à 11:46
    Mémoire
    Merci d'avoir pris le soin de ce rappel auquel je souscris entièrement. Il est bon cependant que toutes les opinions puissent s'exprimer, du moment que l'on puisse y apporter la contradiction. On parle souvent de "devoir de mémoire" ; je préconise plutôt le "travail de mémoire". La nuance importe... Et le témoignage que tu apportes, l'expérience d'avoir été sur ces lieux du vivant souvenir, participe aussi à notre "travail", nous qui n'y sommes pas allé. Je me permets d'indiquer en lien, une video de la chanson de Ferrat que tu évoques au début.
    3
    Peu importe... Une T
    Dimanche 29 Octobre 2006 à 12:32
    "Petite" précision...
    Bravo pour ton article :) Je vais cependant te contredire sur un point : non, le génocide de la Seconde Guerre Mondiale n'a (hélas) pas été le plus meurtrier... On dénombre une centaine, oui, une CENTAINE de millions de morts dûs à la dictature communiste d'un certain STALINE... Goulags, travail forcé... Tu devrais te renseigner... C'est un sujet qui en vaut la peine, le devoir de mémoire ou plutôt "travail" de mémoire ne s'arrête pas à l'enseignement dispensé par nos livres d'histoire... Bonne continuation à toi, en espérant que cette précision te sera utile...
    4
    Il importe
    Mardi 31 Octobre 2006 à 23:30
    ... une ancienne
    Il y a tant eu de génocides dans l'histoire . C'est cela notre devoir de mémoire ... les Cathares , les Amérendiens , les Africains .... et tous les peuples qui souffrent actuellement d'oppression , de percécussion
    5
    Un voyageur
    Dimanche 5 Novembre 2006 à 14:40
    Reponse à "Petite precision"
    Je pense que c'est moi qui vais te contredire sur un point car le regime Stalinien n'a pas eu une politique genocidaire mais une politique de repression, une politique tortionnaire. Je rappelle la definition du genocide : Un génocide est l'extermination, physique, intentionnelle, systématique et programmée d'un groupe ethnique, national, religieux ou « racial ». C'est un cas extrême de crime contre l'humanité. Or Staline a toujours tue et deporte pour des motifs plitiques donc tu ne peut nier que le genocide nazi est l'un voire le plus important du 20eme siecle. Il faut faire attention avec l'Histoire et avec le vocabulaire employe car sans un vrai travail historique on tombe dans de la manipulation et ca devient tres dangereux. Voila pour bien remettre les evenements comme ils sont. PS : Sans pour autant oublier le monstre qu'etait Staline et faire attention surtout a l'heure actuelle
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :