• 2 Mars 2007 - 3 Mars 2007

    Ca faisait 34 ans, quand même. Beaucoup n'y croyaient plus.
    Et pourtant Michel Polnareff est revenu. Et quel retour !
    Des musiciens hors pairs, des nouveaux arrangements très rock et jazz, un Michel en forme et heureux de chanter, une voix cristalline, encore plus belle que tout ce que j'avais pu imaginer...
    Michel Polnareff à Bercy a surpassé tous les espoirs que je pouvais avoir. Il a réussi à prouver, par son talent et la qualité de son spectacle, qu'il avait bien fait de revenir.
    Et quelle émotion quand on est moussaillonne du www.polnaweb.com d'entendre la chanteur dire : "L'Amiral vous salue !" !
    Et les rappels au piano, sublimes...
    Et le coeur qui se serre quand on doit quitter la salle et qu'on a l'impression de quitter un mythe.
    Courez-y si ce n'est déjà fait. Volez-y, plutôt. Car Bercy est un paradis quand Polnareff y installe son monde aérien.


    3 commentaires
  •  

    Bonnes vacances à toutes et à tous, qui me lisez.
    Je reviens en fin de semaine prochaine.
    J'emporte avec moi les souvenirs, les notes et les images.


    5 commentaires

  • -des murs rose pâle
    -un poster géant d'une pub Aubade pour homme
    -une grande affiche de John Lennon
    -une grande affiche des Rolling Stones
    -une grande affiche - reproduction de La Naissance de Venus de Delvaux
    -deux affiches de Polnareff
    -une affiche de Jim Morrison
    -une affiche de Tom Yorke
    -une petite affiche de Marie-Antoinette (la vraie)
    -une petite affiche d'une pub Benetton
    -une cinquantaine de pubs prises dans des magazines de tailles différentes
    -des cartes postales d'expositions
    -une photo originale des Beatles en 64
    -des photos originales de Polnareff
    -un ou deux dessins de moi
    -une ou deux photos de moi bébé
    -un tract pour Ingrid Betancourt
    -trois cartes postales avec des vieilles pubs genre Banania
    -une ou deux guitares
    -deux bibliothèques
    -un bureau
    -un lit clic-clac bâteau
    -des piles de vêtements par terre et sur une chaise
    -une chaîne hi-fi par terre
    -un tapis rose fuschia
    -des livres et des CDs qui trainent partout
    -des sacs accrochés aux poignées du placard
    -une table de nuit montée par moi-même
    -un futon plié dans un coin, dans un sac en toile
    -un parquet


    2 commentaires
  • [Censuré]

    votre commentaire

  • -Romeo, Romeo, Wherefore art thou Romeo ?
    -She speaks ! Speak again, bright angel...

    Ce film hante mon esprit.
    Les acteurs sont si beaux, l'histoire si tragique, les costumes si flamboyants, la musique si délicate.
    C'est si fort, c'est si somptueux. Je vous jure, je ne peux plus me défaire des mots et des images de ce film qui me trottent dans la tête.
    La vraie vie, c'est celle que l'on vit dans des histoires comme ça.


    2 commentaires